Crédit : Bru-no, pixabay

Les silences des pères de Rachid Benzine – une réception positive

Une sortie attendue

Les silences des pères de Rachid Benzine faisait partie des titres attendus par la presse, les critiques et le public en cette rentrée littéraire de septembre 2023. Cela peut s’expliquer par plusieurs facteurs. Il possède déjà une production littéraire riche et appréciée. C’est un auteur confirmé, édité par de grandes maisons d’édition. D’ailleurs, Seuil fait partie des plus importantes maisons d’édition française et leurs livres sont souvent en bonne place dans les listes pour la course aux prix littéraires. Enfin, Rachid Benzine possède une double nationalité donc la réception de Les silences des pères était attendue à la fois en France mais aussi au Maroc ce qui crée un engouement supplémentaire. De plus, le politologue entretient un lien particulier avec la Belgique où son roman était donc également attendu.

Une production médiatique massive

Rachid Benzine a suscité beaucoup de réactions, surtout au niveau de la presse et des médias. Au total, en incluant les réseaux sociaux, plus de 250 articles et publications ont été diffusés entre septembre 2023 et janvier 2024 sur tous types de supports (presse, blog, réseaux sociaux, radio, télé).

Si on analyse ce graphique, on remarque immédiatement une prédominance des réseaux sociaux par rapport à la provenance des publications. Il ne faut pas oublier qu’ils sont nombreux et que contrairement aux autres catégories, il n’y a pas de limites quant au nombre de publications possible sur un sujet. De plus, ce sont davantage les utilisateurs qui sont acteurs de ce genre de publication donc elles concernent plus des avis de lecture. En dehors de cette section, on peut remarquer que les publications issues de la presse papier, de la presse numérique et des médias de l’audiovisuel s’équilibrent. D’autre part, ces publications proviennent de médias de toute orientation politique et religieuse. L’annonce de la publication du nouveau roman de Rachid Benzine a été correctement exploitée au sein de la sphère médiatique axée sur le monde littéraire. Cela crée une bonne promotion et participe à la bonne réception de l’ouvrage. Il faut, aujourd’hui, savoir être sur tous les types de supports possibles afin de pouvoir toucher un maximum de lecteur.

Une réception internationale

Rachid Benzine est franco-marocain. Cela signifie que la promotion et la réception de son ouvrage ont aussi été effectives au Maroc. Il y a par exemple organisé une tournée de rencontre et de dédicace pour son roman, dans des lieux importants. Cette initiative a suscité la publication de plusieurs articles et vidéos, dans lesquels l’auteur s’exprime sur son roman. Par ailleurs, Rachid Benzine possède un lien particulier avec la Belgique puisqu’il y est connu pour ses travaux en théologie. Il y fait beaucoup de conférences, de cours et y mène des travaux de recherche. Sa manière de penser l’islam est très apprécié ainsi que la lutte qu’il mène contre toute sorte de discrimination. Par conséquent, on retrouve des articles belges dans la masse de publication autour de Les silences des pères. Le schéma suivant, présentant un aperçu de cette réception internationale, ne prend pas en compte les posts publiés sur les réseaux sociaux.

Mon jugement critique sur l’œuvre : Les silences des pères, une fiction familiale bouleversante